Actualité religieuse
18 juillet 2016

En route pour les JMJ 2016 !

Logo JMJ 2016 CracovieElles vont commencer les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ 2016) ! Qui y va ?

« Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde. Je confie ce devoir à l’Eglise qui est à Cracovie et en Pologne, et à tous les fidèles de la Divine Miséricorde, qui viendront ici de Pologne et du monde entier. Soyez des témoins de la Miséricorde !  » Saint Jean-Paul II, 2002. Immense Fête de la foi à l’occasion de laquelle des jeunes de tous horizons et de tous pays se rencontrent et font l’expérience de l’amour de Dieu.

Nous voici donc en Pologne, à Cracovie où vont débuter les 31e JMJ la semaine prochaine ! Une messe d’ouverture présidée par le Cardinal Stanislas Dziwisz, archevêque de Cracovie, aura lieu le 26 juillet pour lancer les JMJ. Au cours de cette messe seront présentés les symboles des JMJ, c’est-à-dire, la croix (en route depuis avril dernier) et l’icone de la Vierge Salut Populi Romani.

Les matinées suivantes seront consacrées à des catéchèses avec les évêques. Un Festival de la jeunesse avec concerts, spectacles, expositions, tournois sportifs… bâtera son plein également pendant les après-midis.

Les moments forts suivants :

Jeudi 28 juillet : cérémonie d’accueil du Pape François
Vendredi 29 juillet : chemin de Croix
Samedi 30 juillet : veillée avec le Pape
Dimanche 31 juillet : messe d’envoi où seront annoncées les prochaines JMJ.

JMJ késako ?

Histoire des JMJInstituées par le Pape Jean-Paul II en 1986, elles sont un événement annuel qui permet à chaque jeune d’aller à la rencontre d’autres jeunes du monde entier. Tous les 2 ou 3 ans, les JMJ sont un rassemblement dans une grande métropole.

Cette année, c’est la Pologne et plus exactement Cracovie qui reçoit les jeunes. En 2013, les JMJ ont eu lieu à Rio de Janeiro.

Jean-Paul II, qui a toujours manifesté une attention particulière pour les jeunes, leur avait adressé au soir de son élection un message fort : « Vous êtes l’avenir du monde et l’espérance de l’Eglise ».

En 1984, il invitait les jeunes à se rassembler à Rome, afin de célébrer un jubilé spécial pour la jeunesse. Ce premier rendez-vous rassembla près de 300 000 jeunes. A cette occasion, Jean-Paul II leur confia la Croix de l’Année Sainte, devenue ensuite la Croix des JMJ. En 1985, déclarée année internationale de la jeunesse par l’ONU, 450 000 jeunes ont participé, à Rome, à un rassemblement sur un thème tiré de la première lettre de Pierre : « Soyez toujours prêts à rendre compte de votre espérance. » (1P 3, 15).

Le succès de ces deux grands rassemblements a encouragé Jean-Paul II à officialiser les « Journées Mondiales de la Jeunesse ».

Tout savoir sur les JMJ 2016 : http://jmj2016.catholique.fr/

Et vous ? Vous y êtes ? Vous ne pouviez pas mais êtes à l’affût de toutes les infos ? 🙂 Racontez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

  1. Je n’ai malheureusement jamais eu l’occasion de me rendre aux Journées mondiales de la jeunesse mais j’estime malgré tout que cet événement est une très belle initiative.
    Vous rapportez les propos de Jean-Paul II dans cet article et à juste titre, les jeunes seront les adultes de demain. Leur permettre de se rencontrer, d’échanger de la sorte sur leur foi, les choses de la vie, ne peut apporter que du positif.
    À l’heure où la jeunesse se détourne quelque peu de la religion, conserver une tradition telle que celle-là est important, voire crucial. J’ose espérer que cela perdure toujours…

    1. Oh oui c’est super important. Et on peut féliciter toute l’organisation autour de ces JMJ, car vraiment c’est très riche pour les jeunes, entre les rassemblements, les moments plus personnels avec prêtres et évêques, les concerts de musique et autres spectacles !
      Et quelle ferveur ! La relève est là, c’est sur !