Saints
16 octobre 2012

Qui est Sainte Rita ?

Sainte Rita, nous la sollicitons tous de temps à autre, car chacun la connait comme étant la patronne des causes désespérées, mais savez-vous réellement qui est cette sainte ?

Rita, pour les causes désespérées

sainte rita
sainte rita

Rita (diminutif de Marguerita) est née en mai 1381 en Italie, de parents âgés. Bien qu’ayant envie d’embrasser les ordres, elle se maria sur l’injonction de ses parents à un homme du pays en 1399, mais eut une vie conjugale difficile car son mari était violent. Elle parvint cependant à force de douceur et de bonté à le convertir. Malheureusement, il fut assassiné en 1417.

Si Rita pardonna au meurtrier de son mari, il n’en fut pas de même de ses deux fils qui voulurent le venger (la fameuse vendetta italienne !). Rita pria pour les en empêcher, demandant même à Dieu de les rappeler à lui, plutôt que de les laisser se livrer à un acte sacrilège sur la vie d’autrui. Ses prières furent entendues, puisque les deux fils moururent bientôt le même jour, sans doute frappés par la peste…

Une sainte pour les réconciliations

C’est alors qu’elle décida de se consacrer entièrement à Dieu et à la vie religieuse et entra chez les Augustines en 1421, après avoir insisté pour que les responsables du couvent l’acceptent, ce qu’elles firent à la condition que Rita parvienne à réconcilier sa famille à celle du meurtrier de son mari.

Un an plus tard, son corps laissait apparaître un stigmate d’une épine de la couronne : lors d’une expérience mystique, une épine se détacha du crucifix sous lequel elle priait et la blessa au front.

Elle mourut le 22 mai 1457, passant ses dernières années à prier pour remercier des souffrances venant de cette blessure, qu’elle considérait comme une union au Christ et à sa Passion.

Elle fut béatifiée en 1627 par Urbain VIII, puis canonisée par le pape Léon XIII le 24 mai 1900. Une légende raconte qu’à sa naissance, un essaim d’abeilles aurait tournoyé autour du bébé endormi, entrant et sortant de la bouche sans la blesser. Plus tard, cet évènement fut considéré comme une représentation de sa béatification.

Guérison miraculeuse et objet retrouvé

Dans la petite ville de Vendeville, non loin de Lille, on vénère Sainte Rita depuis 1927 dans l’église de Saint-Eubert, où se rendent en pèlerinage de nombreux fidèles, suite à une guérison survenue après une neuvaine à sainte Rita.

Mais c’est surtout à Nice, dans la chapelle Sainte Rita de l’église de l’Annonciation qu’est célébrée Sainte Rita. En 1934, une paroissienne qui avait perdu un bijou fut invitée par le prêtre de cette église à prier Rita. Le bijou fut retrouvé et la paroissienne offrit à l’église une statue de la sainte, qui devint au fil du temps extrêmement populaire.

On trouve également une chapelle dédiée à Sainte Rita à Paris, sur le boulevard de Clichy.

Les situations difficiles dénouées par Sainte Rita

Si Sainte Rita est appelée de nos jours la patronne des causes désespérées, c’est parce qu’elle vécut une vie conjugale, fut mère, puis ensuite religieuse et « surmonta » ses trois états et connaît tout des misères humaines. Elle avait reçu le don de dénouer les situations difficiles, voire impossibles. Elle peut nous aider, à travers la prière, à rendre possible ce que parfois nous jugeons impossible.

Pour prier Sainte Rita, vous pouvez vous aider de livrets de neuvaines ou d’un chapelet, ou porter une médaille à l’effigie de la sainte.
Sainte Rita est fêtée le 22 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *