Saints
25 août 2014

Sainte Claire d’Assise

« Claire est son nom, sa vie est toute claire, son âme est bien plus claire encore. »Thomas de Célano.

Cadre en bois de l'abbaye de Venière: Sainte Claire
Cadre en bois de l’abbaye de Venière: Sainte Claire

Une enfant attirée par Dieu dès son jeune âge

Claire est née à Assise en Italie le 11 juillet 1194. Fille de Messire Favarone d’Offreduccio de Bernardino, Claire est issue d’une famille noble et aisée et connait une vie agréable et confortable, avec une table raffinée et des toilettes dignes d’une grande dame. On raconte que sa mère, alors enceinte et priant devant un crucifix, entendit une voix lui annoncer qu’elle enfanterait une lumière, ce qui se traduisit par le joli prénom de Claire.

La fillette est charmante et attire dès son plus jeune âge tous ceux qui l’approchent. Mais toute jeune déjà, elle se sent attirée vers l’infini et vers Dieu, aimant la retraite et l’oraison, et attentive aux pauvres et à la souffrance. On dit également qu’elle portait un cilice sous ses belles robes.

La rencontre décisive avec François d’Assise

Vers 1210, alors que Claire atteint ses 16 ans, ses parents pensent à la marier. Mais il n’en est pas question pour la jeune fille qui veut se consacrer à Dieu et qui va faire la rencontre de François d’Assise alors qu’il prêche le carême : l’Apôtre de la Pauvreté lui montre alors une voie toute tracée, lumineuse. Elle est bouleversée par sa ferveur, sa foi profonde et par son dépouillement et décide, la nuit du Dimanche des Rameaux, de s’enfuir de la maison familiale pour le rejoindre dans la petite église de la Portioncule qu’il a restaurée en bas de la colline d’Assise. Là, il lui coupe les cheveux, la revêt d’une bure de toile grossière et lui couvre la tête d’un voile.

Claire prononce alors les 3 vœux de religion et promet obéissance à François qui se hâte de la conduire chez les Bénédictines de Saint Paul puis au couvent Saint-Ange in Panzo, au sud-est de la ville, où la retrouvera 15 jours plus tard sa sœur Agnès, à peine âgée de 15 ans. Malgré l’assaut de la famille et leurs supplications pour les faire renoncer à leur vocation, les deux jeunes filles maintiennent leur choix. Elles seront récompensées par la venue de leur plus jeune sœur Béatrix, puis de leur mère Ortulane quelque temps plus tard.

Un idéal de pauvreté poussé à l’extrême

Mais Claire a un idéal de pauvreté très prononcé et quitte bientôt les Sœurs pour se réfugier dans une vieille maison délabrée près de l’église de St Damien, où elle vivra pendant 42 ans, dans une pauvreté extrême, mais joyeuse. C’est là qu’elle fonde l’ordre des Clarisses, attirant sous son toit de nombreuses jeunes filles ou femmes faisant vœu de pauvreté. La foi des « pauvres dames » y est ardente et est réglée par l’Évangile, ainsi que bien sûr, par la pauvreté. Les sœurs fabriquent des pains d’autel et confectionnent des ornements liturgiques, mais ne reçoivent aucun don.
La communauté grandit vite sous la houlette de Claire qui se fait subir de nombreuses mortifications : « sa tunique était la plus rude, son cilice le plus terrible à la chair ; des herbes sèches assaisonnées de cendre formaient sa nourriture ; pendant le Carême, elle ne prenait que du pain et de l’eau, trois fois la semaine seulement. Longtemps elle coucha sur la terre nue, ayant un morceau de bois pour oreiller. »

Lorsque les Sarrasins pillèrent la ville et voulurent s’en prendre au couvent, Claire pria Dieu, et une voix du Ciel lui répondit : « Je vous ai gardées et Je vous garderai toujours ». De fait, le couvent fut épargné alors que Claire, malade, s’était fait transporter à la porte pour mettre ses ennemis en fuite le ciboire en main.

Elle meurt le 11 août 1253 et sera canonisée deux ans après sa mort, en 1255. L’ordre des Pauvres Dames (ou Clarisses) est le second ordre de St François.

« Moi, Claire, malgré mon indignité, servante du Christ et petite plante du bienheureux François ».

Les chercheurs de Dieu - Tome 10 - St Louis, Ste Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *